hébergement d'urgence

[MIGRANTS] À Briançon, le Refuge solidaire menacé de fermeture

Créé le : 14/03/2021

Crédit photo : Clara Martot 

Par Clara Martot

Depuis son ouverture à l’été 2017, le Refuge solidaire a accueilli plus de 12 000 exilés de passage. La nouvelle majorité de Briançon voulant reprendre les clefs du local, les salariés et bénévoles de cet hébergement d’urgence doivent déménager d’ici avril.

Parti de Côte d’Ivoire en 2016, Mohamed approche la fin de son périple. Demain, il doit se réveiller à Paris. Bonnet en laine sur la tête, il sourit et se frotte les yeux, mal remis de son trajet de la veille, « très dangereux », dans les montagnes alpines. Il n’aura passé qu’une seule nuit au Refuge solidaire de Briançon. Au cœur de l’hiver, cet hébergement d’urgence(1) accueille entre 45 et 50 migrants chaque jour. Tous viennent de traverser la frontière italienne à pied, située à une dizaine de kilomètres au milieu des massifs enneigés, abrupts et extrêmement périlleux.

Mohamed est parmi les derniers à séjourner dans ce local ouvert à l’été 2017 qui a déjà accueilli à ce jour plus de 12 000 exilés. En effet, d’ici la fin avril, le Refuge solidaire devra rendre les clefs. Une décision prise par le nouveau maire (LR) Arnaud Murgia, aussi président de la communauté de communes du Briançonnais, qui est propriétaire des lieux.

L’association a reçu une lettre de mise en demeure le 26 août dernier. Jusqu’à présent, elle disposait de cet étroit bâtiment de deux étages gratuitement. Un geste qu’Arnaud...

La lecture complète de l'article est réservée aux abonnés.
S'abonner
Article présent dans les magazines: 

Partager

S'abonner à hébergement d'urgence