Bâtiment durable

Plan Bâtiment Durable Occitanie : le partenariat est signé

Créé le : 25/03/2021
De gauche à droite : Sylvie Lemonnier (Directrice adjointe, DREAL Occitanie), Nadia Pellefigue (Vice-Présidente Région Occitanie), Michel Peyron (Directeur régional ADEME Occitanie) - copyright Patrick Martens

Le 18 mars dernier se sont réunis à l’Hôtel de Région de Toulouse, Nadia Pellefigue (Vice-Présidente Région Occitanie), Michel Peyron (Directeur régional ADEME Occitanie) et Sylvie Lemonnier (Directrice adjointe, DREAL Occitanie) - ainsi que Philippe Pelletier (Président Plan Bâtiment Durable) en visio - pour signer l’accord de partenariat entérinant la régionalisation du Plan Bâtiment Durable en Occitanie.

Ce Plan Bâtiment Durable Occitanie (PBDOC) est une initiative de la Région Occitanie, de l’ADEME, de la DREAL, en partenariat avec le Plan Bâtiment Durable pour accélérer les transitions dans les secteurs du BTP, de l’immobilier et de l’aménagement. Son animation a été confiée à Envirobat Occitanie, également présent au moment de la signature de l’accord de partenariat le 18 mars, avec les réseaux régionaux CEMATER, Pôle DERBI et FIBOIS Occitanie.


Un plan a deux vocations : mettre en cohérence, valoriser et donner plus de lisibilité aux actions régionales dans les secteurs du BTP, mais aussi ouvrir un nouvel espace d’échanges et de concertation.
Trois objectifs principaux sont mis en avant :
- un objectif environnemental : réduire les consommations d’énergies et les émissions de GES, optimiser la gestion des ressources et de l’espace
- un objectif économique : faire de la rénovation et de l’exploitation des bâtiments un vrai levier économique, valoriser les savoir-faire régionaux, anticiper les évolutions de ces secteurs (numérique)...
- un objectif social  : améliorer le cadre de vie, réduire la précarité énergétique, intégrer les nouvelles modalités de travail, gagner en lien social...

Devenir acteur et gagner en visibilité

Tous les acteurs professionnels peuvent être concernés, ceux du foncier (collectivités, aménageurs, urbanistes ou sociologues), les maîtres d'oeuvre (architectes, BE, conseils), les entreprises du bâtiment et des travaux publics, maîtres d'ouvrages, bailleurs et professionnels de l'immobilier.

En signant le Pacte d’engagement en ligne sur www.planbatimentdurableoccitanie.fr, ces acteurs régionaux et leurs projets exemplaires seront identifiés et valorisés auprès de la communauté régionale, grâce aux actions et médias mis en œuvre. Ils pourront profiter de retours d’expérience de projets exemplaires, bénéficier d’une visibilité et d’une communication au niveau régional, être informés des évolutions des commandes publiques et privées responsables, améliorer leurs process et méthodes, anticiper les innovations technologiques et réglementaires et découvrir des opportunités de partages et de synergies.



Plus d'infos

www.planbatimentdurableoccitanie.fr

Triballat : une belle histoire de chanvre

Créé le : 26/04/2018

Triballat Noyal inaugurait le 13 avril dernier le premier bâtiment tertiaire de grande superficie en béton de chanvre.

C'est depuis Noyal sur Vilaine, à quelques encablures de Rennes, que la société Triballat encourage la consommation de produits sains à travers ses marques (Sojasun, Vrai, Sojade...). Elle lançait dès 2014 une gamme à base de chanvre, culture historique en Ille et Vilaine, avec Sojade So Chanvre. L'entreprise pousse un peu plus loin la démarche avec un nouveau bâtiment destiné à accueillir ses services informatiques et RSE, construit en matériaux biosourcés, dont du chanvre issu de la filière locale.

Ce bâtiment de 1 000 m2 est réalisé à partir de panneaux préfabriqués composés de bois pour l’ossature et de béton de chanvre en remplissage, panneaux réalisés et posés par l'entreprise de Bédée LB Eco Habitat, pour un temps de pose record. Une première sur une structure de cette taille et des coûts optimisés grâce à cette pré-fabrication. Triballat s'est adjoint, pour la conception, les services d'un jeune ingénieur architecte passionné, Quentin Pichon, de l'agence nantaise CAN-ia.

 

Passif et bioclimatique 

Le bâtiment qui vise un fonctionnement en passif, comprend tous les avantages d'une structure bioclimatique : impact environnemental faible, confort sanitaire pour les ouvriers et les usagers, confort acoustique et thermique et qualité de l'air intérieur. Isolés par des vitres triple vitrage, ces bureaux seront chauffés par l'apport électrique d'une centrale photovoltaïque posée en toiture, en auto-consommation. Le béton de chanvre, qui absorbe 95% des variations de températures et régule l'humidité, servira de climatisation naturelle. Des brises soleil sont intégrés au bâtiment pour protéger les usagers de la chaleur estivale. Finitions intérieures en enduit chaux/chanvre permettant de limiter les phénomènes de réverbération et peintures intérieures fabriquées en Bretagne sur la base d'algues et résines végétales.

Triballat Noyal prouve aussi ici que la comparaison, à résistance thermique équivalente, entre bâtiment biosourcé et traditionnel, même de grande superficie, n'est pas en défaveur de la solution écologique, avec un écart de coût tout à fait marginal (l'étude effectuée abouti à un écart de 1,1%).

Témoignage d'Olivier CLANCHIN, PDG de Triballat Noyal 

Plus d'infos : www.triballat.fr

INTERVIEW SONORE - Florence Rosa, Envirobat BDM : « L’intelligence collective pour mieux bâtir »

Créé le : 15/09/2016

Le 5ème congrès du bâtiment durable se tient jusqu'au 16 septembre, à Marseille. Rencontre avec Florence Rosa, présidente de l'association interprofessionnelle Envirobat BDM. Elle nous présente la démarche d'évaluation participative « Bâtiments Durables Méditerranéens », mise en place par sa structure. Mais aussi les grands enjeux de la construction durable pour les années à venir. Interview sonore.  

 

 

 

Partager

S'abonner à Bâtiment durable