Co-construisons le futur !

Créé le : 11/01/2018

Dans le cadre de la démarche d'attractivité initiée par la ville d'Aix-en-Provence, en lien avec plusieurs acteurs du territoire, l'AUPA (Agence d’Urbanisme Pays d’Aix–Durance) co-organise un SEMINAIRE PROSPECTIF dédié à la ville de demain, au Conservatoire d’AIX. Ce séminaire ambitionne d’imaginer le futur, le « dessein » d’Aix dans un monde en Transition. Cette séance, qui inaugure un cycle pérenne de réflexions prospectives, sera animée par le magazine Sans Transition ! et donnera la parole à des experts tels que François Miquet-Marty de l'Institut Viavoice, Pascale Hébel du Credoc, avec la participation d’autres experts / partenaires (The Camp, le réseau Bâtiments Durables Méditerranéens Envirobat BDMBiocoopCitiz, Fondation MACIFMutualité Française…).

Jusqu'au 06 février nous vous proposons de retrouver les interviews des personnalités qui interviendront lors de ce rendez-vous...

Une question à Benoît Bailliart, directeur du LAB The Camp basé à Aix, entreprise de 70 salariés qui accompagne depuis septembre dernier les collectivités et les entreprises à la transition numérique.

À quoi pourrait ressembler AIX DEMAIN ?

Nous travaillons à réinventer la vie urbaine à l’ère numérique. Nous avons lancé à Aix une expérimentation avec l’entreprise Cisco qui a placé dans la ville des objets connectés équipées de capteurs. On mesure ainsi les éventuels îlots de chaleur, le bruit, les flux de piétons, la pollution, les odeurs…

Nous récoltons ces données nécessaires à la compréhension de l’écosystème citadin. Puis nous les traitons grâce à un système de data-visualisation. Nous envisageons de permettre aux citoyens de comprendre notre démarche in situ dans la ville et possiblement d’y contribuer. In fine, cet outil pourrait offrir aux élus un nouvel indicateur de suivi pour mener leur politique urbaine. Si nous observons un îlot de chaleur à côte d’une école, créons alors un îlot de verdure associé et mesurons l’impact de cette action, tant quantitatif (grâce aux capteurs), que qualitatif (par sondage des citoyens).
Outre le centre-ville d’Aix, on travaille aussi à Aix TGV ; dans un laboratoire à ciel ouvert pour tenter d’imaginer la gare du futur, notamment sur le plan énergétique (autonomie). Ce projet expérimental doit se poursuivre jusqu’en 2019.

Plus d’infos : thecamp.fr

Retrouvez ces interviews dans le supplément "Aix Demain..." à l'intérieur du n°9 de Sans Transition ! Provence, en vente actuellement.

Plus d'infos

Réservation fortement conseillée : aupa@aupa.fr

Rejoignez l’événement Facebook

 

 

Partager